Micromedia

“In today’s highly commercialized web of multinational corporations, proprietary applications, read-only devices, search algorithms, Content Management Systems, WYSIWYG editors, and digital publishers, it becomes an increasingly radical act to hand-code and self-publish experimental web art and writing projects.1

J.R. Carpenter

Contexte

#FacebookDown. Pendant six heures, le lundi 4 octobre 2021, une erreur de configuration sur les serveurs DNS de Facebook a entraîné l’inaccessibilité des services opérés par l’entreprise. Plus de WhatsApp, de Messenger, d’Instagram, ni de …Facebook2.

#FacebookWhistleBlower. Dimanche 3 octobre 2021, Frances Haugen, dans l’émission 60 Minutes sur CBS, accuse publiquement Facebook de choisir « le profit plutôt que la sûreté » de ses utilisateurs. La lanceuse d’alerte à l’origine d’une fuite de documents internes témoignait mardi 5 octobre devant le Sénat états-unien, signalant combien Facebook et ses services étaient en « faillite morale », en produisant de la « division [sociale], en déstabilisant les démocraties et en faisant en sorte que les jeunes (filles et femmes notamment) se sentent mal dans leur corps.»3

#FacebookFiles. Le 13 septembre 2021, les leaks transmis par Frances Haugen – alors anonyme – au Wall Street Journal révélaient le fonctionnement d’un des mécanisme de Facebook, XCheck, qui permet à certains comptes de la plateforme d’échapper aux règles de modération et d’usage censées s’appliquer pour tous, les CGU. Pour certain·es, les règles s’imposent ; à d’autres, toute latitude est donnée pour enfreindre ces règles.4

#PropagandaWars. Le mardi 5 octobre, Arte diffusait le documentaire Propagande, les nouveaux manipulateurs, d’Alexandra Jousset et Philippe Lagnier, metttant en lumière combien les réseaux sociaux, grâce à leur complaisance envers les fake news, permettent [notamment] aux nationalismes populistes de propager la haine en ligne et d’en récolter des profits politiques.5

Facebook, tout comme Twitter, Youtube, Snapchat, Linkedin ou TikTok ont comme principale perspective un profit financier dont le moyen réside dans les usages de leurs utilisateurs et utilisatrices, dans les contenus qu’ils et elles y produisent et dans les relations (commentaires, likes, clashs, partages, etc.) qu’ils et elles y nouent.

Ré-enchanter

En 2009, Benjamin Bayard, fondateur de la Quadrature du Net, pas avare de formules-choc, proposait que si « l’imprimerie a permis au peuple de lire, Internet va lui permettre d’écrire ». En 2021, cette hypothèse est largement mise à mal par les centres commerciaux que sont devenues les plateformes qui concentrent nos publications en ligne, captent notre attention et exploitent notre addiction à l’univers technologique et informationnel dans lequel nous baignons. 6

« Governments of the Industrial World, you weary giants of flesh and steel, I come from Cyberspace, the new home of Mind. On behalf of the future, I ask you of the past to leave us alone. You are not welcome among us. You have no sovereignty where we gather. » 7

Si les internets et le web ont inscrit au cœur de leurs fondations techniques, philosophiques et politiques une puissante position d’ouverture et de décentralisation, force est de constater qu’elle demande à être réinvestie. La liberté ne s’usant que si l’on ne s’en sert pas, cette proposition de travail vise à vous permettre de re-gagner un espace de liberté d’expression – thématique, formelle, conceptuelle, narrative, documentaire…

Personal Home Page (aka PHP)

Dans les temps de la jeunesse du web, avant l’avènement des plateformes, les internautes n’avaient pas de “comptes” mais des “pages”. Fondée en 1994, GeoCities était un service d’hébergement gratuit, formant une communauté de sites web organisée en “villes”. Dans Geocities, chaque utilisateur structurait son espace et son contenu, en était à la fois auteur et architecte. En 2013, sur les cendres refroidies de cette première Tour de Babel du web, est créé Neocities avec comme projet de « rendre le web fun à nouveau ».

Laurel Schwulst, dans un article fondateur de 2018, My website is a shifting house next to a river of knowledge. What could yours be?8, proposait qu’un site web puisse être une chambre, une maison, un jardin, un bateau, un nuage, une étagère, une plante, une flaque d’eau ; qu’il puisse avoir sa propre temporalité, sa saisonalité ; qu’il puisse être habité et ouvrir ses portes vers d’autres habitats.

“A website, or anything interactive, is inherently unfinished. It’s imperfect—maybe sometimes it even has a few bugs. But that’s the beauty of it. Websites are living, temporal spaces.”

Micromédia ?

Media est le pluriel du mot latin medium dérivé de l'adjectif medius signifiant milieu, moyen. Par extension le mot désigne un objet positionné au milieu, dans l'entre-deux, jouant un rôle d'intermédiaire. — wikipedia

Micro vient du grec ancien μικρός, mikros (« petit »). — wiktionary

Si Macromédia fut l’éditeur du plugin Flash, qui offrit à la fois au web certaines de ses plus belles pages de créativité libérée et le désarroi d’un système propriétaire, fermé et aujourd’hui disparu, Micromédia se propose de réinvestir l’espace de la publication en ligne avec cette même liberté formelle, mais en se basant sur les langages ouverts que sont HTML, CSS et JavaScript.

Objectifs et modalités

Media queries

L’accès au site via un mobile, un écran, et jusqu’à sa version imprimée seront des enjeux centraux de votre production. Les modalités techniques en seront envisagées tout au long du semestre. La complémentarité des espaces et des formes de diffusion et de consultation gagnera à être envisagée, questionnée et investie.

Contenus

Reportage photo sur la vie de votre quartier, interviews de passants dans la rue, phrases glanées dans le bus, série documentaire vidéo sur les fleurs de votre balcon, dessins quotidiens, notes de lectures personnelles, correspondance amoureuse, promenades pyrénéennes… Faire feu de tout bois. Qu’avez-vous à dire ? N’avez-vous rien à dire ? Qu’avez-vous envie de dire ? L’approche peut être documentaire ou fictionnelle, centrée sur vous, votre environnement ou sur le monde, mais elle gagnera à offir une expérience sensible, singulière et individuelle.

Livrables

Calendrier

Date Programme
07/10 Lancement du projet + Typographie à l’écran
08/10 RWD, du mobile à l’écran
14/10 Suivi & travail individuel/collectif
21/10 RWD, du mobile à l’écran
22/10 Suivi & travail individuel/collectif
22/10 – 28/10 → Notes d’intention (par e-mail et) en ligne
28/10 RWD, de l’écran au papier
18/11 → Open publishing fest (évènement web2print)
19/11 Suivi & travail individuel/collectif
25/11 Prototypage : introduction à Figma
02/12 Suivi & travail individuel/collectif
03/12 Suivi & travail individuel/collectif
09/12 RWD, de l’écran au papier
06/01 Suivi & travail individuel/collectif
13/01 Suivi & travail individuel/collectif
14/01 Suivi & travail individuel/collectif
15/01 → Publication en ligne et envoi (par e-mail ou) en ligne des documents connexes

  1. « Dans le web hautement commercialisé d’aujourd’hui, fait de multinationales, d’applications propriétaires, d’appareils en lecture seule, d’algorithmes de recherche, de systèmes de gestion de contenu, d’éditeurs WYSIWYG ou d’éditeurs numériques, coder à la main et ­auto-publier des projets expérimentaux d’art et d’écriture sur le web devient un acte de plus en plus radical. » 

  2. Lire Que fait-on quand Facebook est en panne ?

  3. Lire 9 Horrifying Facts From the Facebook Whistleblower's New 60 Minutes Interview

  4. Lire Facebook se délite en modérant ses "élites".

  5. Regarder Propagande, les nouveaux manipulateurs 

  6. Regarder la conférence de B. Bayard Internet libre, ou Minitel 2.0 ? sur Youtube ou (mieux ;) sur PeerTube

  7. Lire (en français) la Déclaration d’indépendance du Cyberespace de John P. Barlow – et la proposition d’Olivier Ertzscheid d’une nouvelle déclaration…

  8. Lire en ligne ou en pdf