PHP

PHP est un langage de programmation principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques1. Né dans le milieu des années 90, il est l’un des langages qui ont concourru au développement du web, notamment en favorisant l’émergence de sites et de gestionnaires de contenus dynamiques (Wikipedia, Facebook, Wordpress, etc.).

Prérequis

PHP s’exécute dans le contexte d’un serveur web. Il peut être local (serveur de test et de développement) ou distant (chez un hébergeur).

Dasn le contexte de cette introduction, l’usage de PHP sera intimement associé à HTML (mais aussi CSS et JavaScript). Une connaissance de base des langages du web est donc requise.

Démarrer

Dans le contexte d’un installation de MAMP, le dossier “racine” de votre serveur web est situé par défaut dans un dossier dénommé htdocs. Sur Mac OS, il est situé dans /Applications/MAMP/htdocs/. Sur Windows, dans C:\MAMP\htdocs\.

Dans le cas d’un MAMP nouvellement installé, un fichier index.php a automatiquement été créé dans ce dossier. On peut le supprimer, et le re-créer dans notre éditeur de code favori.

Pour être exécuté par le moteur PHP, l’extension du fichier doit être .php. Le fichier correspondant à la page d’accueil du site doit être nommé index.php si l’on veut qu’il soit exécuté et affiché par défaut.

Syntaxe

Important

Le code PHP est toujours encapsulé entre les balises <?php et ?>.
Chaque ligne doit se terminer par un ;.

<?php 
    // affiche "Hello World"
    echo "Hello World"; 
?>

Les commentaires peuvent être sur une seule ligne, ou sur plusieurs :

<?php 
    // commentaire bref, sur une seule ligne
    /*
      Commentaire plus long
      sur plusieurs lignes
    */
?>

Les variables

Le nom des variables en PHP commence toujours par un $. Différents types de variables existent :

$machin = "bidule"; // une chaîne de caractères (String) 
$truc = 18; // un nombre entier (Int)
$chose = 3.14; // un nombre décimal (Float)
$bazar = true; // un booléen : true/vrai ou false/faux (Bool) 
$zero = NULL; // la variable existe, mais sa valeur est nulle (NULL).
$choses = ["un", "deux", "trois"]; // une liste (Array) d’éléments – ici, de chaînes

// Ci-dessous, un objet (Object) 
class Cat { public function miaule() { return "Maaaow"; } }
$garfield = new Cat();
echo $garfield->miaule();

Afficher du contenu

En PHP, l’affichage des valeurs de variables est l’une des opérations les plus fréquentes. Il existe une notation raccourcie pour faire appel à la méthode echo :

<?= $machin ?>
// est équivalent à :
<?php echo $machin; ?>

On peut concaténer des valeurs grâce à l’opérateur . :

$age = 21;
$prenom = "Sam";
echo $prenom . " a " . $age . " ans."; // affiche “Sam a 21 ans”
// peut également s’écrire :
echo "$prenom a $age ans.";

Le contenu d’une liste peut être affiché de différentes manières. Soit par l’intermédiaire d’une boucle (voir plus bas) pour traiter l’ensemble d’une liste, soit – pour une valeur spécifique – en utilisant les crochets []:

$choses = ["machin", "bidule", "truc"];
echo $choses[0]; // affiche “machin” – le premier élément de la liste est en position 0

La méthode implode permet de concaténer les éléments d’une liste

$liste = ["un", "deux", "trois"]; 
echo implode(" et ", $liste); // affiche “un et deux et trois”

Les conditions

Pour tester une condition, pour savoir si une variable a une valeur et pour faire autre chose dans cas contraire…

if ($machin == "bidule") { // noter le double =, qui permet de comparer l’égalité
    echo "Ouaip";
} else {
    echo "Nope";
}

Peut aussi s’écrire (syntaxe préférable quand on mêle PHP et HTML dans un même fichier) :

<?php if ($machin == "bidule") : ?>
    Ouaip
<?php else : ?>
    Nope
<?php endif ?>

Les boucles

La fonction foreach permet de parcourir les éléments d’une liste (Array) ou d’un objet.

$liste = ["un", "deux", "trois"]; 
foreach ($liste as $item) {
    echo "<p>" . $item . "</p>";
} 

Peut aussi s’écrire (syntaxe préférable quand on mêle PHP et HTML dans un même fichier) :

<?php foreach ($liste as $item)) : ?>
    <p><?= $item ?></p>
<?php endforeach ?>

Au sein de la boucle (entre foreach et endforeach), chaque élément de la liste est nommé selon la valeur définie par le mot-clé as – ici, $item.

Les inclusions

PHP permet d’inclure un fichier, via la fonction include. Ici, le dossier contient quatre fichiers : index.php (le fichier “maître”), header.php, nav.php et footer.php. Chaque fichier inclus peut contenir du PHP, exécuté dans le contexte du fichier maître.

<?php include("header.php") ?>
<?php include("nav.php") ?>
<main>
  Le contenu de la page
</main>
<?php include("footer.php") ?>

PHP peut également de lire le contenu textuel d’un fichier, retourné sous la forme d’une chaîne de caractères, via la fonction file_get_contents :

// un fichier local
$pigeon = file_get_contents('pigeon.svg'); 
echo($pigeon);
// ou un fichier distant
$contenu = file_get_contents('https://mensuel.framapad.org/p/skldhwn3h5-9pzm/export/txt');
echo($contenu);

Un exemple de ces deux types d’inclusions est téléchargeable ici et visible ici.

Formulaires

Si HTML possède tous les éléments nécessaires à la construction de formulaires, il n’est pas capable d’en traiter la soumission.

PHP possède deux méthodes pour recevoir des données de l’utilisateur:

La soumission de formulaires s’effectue généralement via la methode POST, qui n’expose pas les informations transmises dans l’URL, offre une plus grande souplesse et une plus grande sécurité.

<form method="POST">
    <input type="text" name="name">
    <input type="number" name="age">
    <input type="hidden" name="secret" value="Mystère">
    <button type="submit">OK</button>
</form>
<?php 
    // L’ensemble de la requête postée par la soumission du formulaire sera accessible dans une variable nommé “$_POST”
    // isset vérifie l’existence d’une variable
    // Ici, on vérifie l’existence dans la requête de la variable “secret”
    if(isset($_POST['secret'])){
        // print_r affiche “proprement” le contenu d’une variable, notamment ici, une liste (un array)
        print_r($_POST);
    }
?>

Voir cet exemple de manière plus détaillée, ou téléchargez-le.

Paramètres d’URL

Via la méthode GET, on peut analyser des données transférées via des paramètres d’URL, ou query string.
GET peut être utilisé dans le contexte de formulaires, mais aussi dans de simples URLs :

// la requête est transmise à la page index.php, grâce une succession de paramètres suivis de leur valeur 
// ici, un seul paramètre, "id", qui vaut "1" 
<a href="index.php?id=1">un</a>
<a href="index.php?id=2">deux</a>
// ici, deux paramètres, "id" et "color" 
<a href="index.php?id=3&color=red">trois</a>
<?php 
    // L’ensemble de la requête d’URL sera accessible dans une variable nommé “$_GET”
    if(isset($_GET['id'])){
        $id = $_GET['id']; // pour plus de concision
        echo "<img src='$id.jpg'>";
    }
?>

Voir cet exemple de manière plus détaillée, ou téléchargez-le.

Lister le contenu d’un dossier sur le serveur

PHP permet de créer rapidement des interfaces de visualisation des images contenues dans des dossiers. Il existe plusieurs méthodes (notamment scandir) pour le faire, la plus simple étant d’utiliser la fonction glob().

<a href="index.php?dossier=butterflies">papillons</a>
<a href="index.php?dossier=birds">oiseaux</a>
<a href="index.php?dossier=bugs">coléoptères</a>
<?php 
    if(isset($_GET['dossier'])){
        $dossier = $_GET['dossier']; 
        foreach(glob($dossier.'*.{jpg,JPG,jpeg,JPEG,png,PNG}',GLOB_BRACE) as $file){
            echo "<img src='$file.jpg'>";
        }        
    }
?>

Voir cet exemple de manière plus détaillée, ou téléchargez-le.

Utiliser Markdown

Le format de balisage markdown permet de structurer sémantiquement un contenu textuel en titres, intertitres, paragraphes, listes, citations, etc. Il permet d’inclure des images, ou des bribes de html pour – par exemple – intégrer des vidéos.

PHP, grâce aux librairies Parsedown et ParsedownExtra, permet de traiter des fichiers texte formattés en markdown pour les convertir en HTML.

L’extension markdown-extra Une note 2 de bas de page permet d’ajouter des attributs (class, id, lang…) aux titres, liens et images, de créer des tableaux, des notes de bas de page et des abréviations.

Voir l’exemple, ou téléchargez-le.


  1. On entend dynamique en opposition à statique, tels qu’un ensemble de pages HTML figées. 

  2. Ceci est le contenu de la note